L'Odyssée d'Anha

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
logo.png

Qui suis-je? 

LAU1 (2 sur 2).png

Je suis Laurence Drybergh

Une femme, une maman, une fille, une soeur.

Créatrice de l'Odyssée d'Anha,  je te partage ici un peu de mon histoire.. 

Enfant, je me suis dissociée : ressembler à ce garçon que l’on aurait préféré, en espérant être protéger du danger et échapper à la violence verbale, physique, émotionnelle.

Je côtoyais ces comportements entre rejet, dédain, et attrait sexuel malsain.

J’ai recopié le comportement de  ces hommes et détester les femmes.

Lorsque je jouais avec les filles de mon âge, j’étais toujours le méchant qui enfermait la princesse dans son cachot.

Personne ne voyait rien.. j ‘étais juste une petite fille un peu bizarre..

Ensuite, est venue l’adolescence, et un corps qui se forme, je ne pouvais plus me cacher.

J’ai joué le jeu de celle qui obtient ce qu’elle désire par ses charmes..

tout ce que je souhaitais c’était de l’amour, de l’attention.

Mais, il me fallait faire mal avant d’être blessée.. Il suffisait d’être ce qu’on avait dit que je serais :  une menteuse, infidèle et manipulatrice. Je croyais mener le jeu à l’époque, sans être consciente que je m’enlisais davantage. 

A8ED5D6F-C71F-461F-B90E-2D0103010CF9.jpg

Émancipée à 17 ans.

Je deviens maman pour la première fois à 19 ans.  

Poussée par la responsabilité de cette nouvelle vie qui arrive, je suis perdue.

Je me mets  à la recherche d'un métier et reprends mes études.

Je débute ma carrière professionnelle comme secrétaire médicale.

C’était là, ma première recherche d’identité , trouver une place dans la société.

14711320_1152265528173617_27920512717381
f8614981-cb14-44fd-ab08-a5d1680ff9d5.png

À 25 ans, la naissance de ma deuxième fille me poussera à passer une nouvelle étape.

Qu’est-ce que j’allais pouvoir leur transmettre ?

​Je ressens le besoin de retrouver  la confiance, la sécurité en moi.

J'ai besoin de "devenir "une mère" , celle que j'aurais souhaitée.

Pour cela, je vais m'offrir un challenge.

Je change d'orientation professionnelle, retourne aux études et deviens animatrice socioculturelle.

Je travaillerai pendant 10 ans avec la protection de l'enfance en animant, notamment, des ateliers de théâtre action.

À cette époque, je souhaite pour mes enfants et pour moi-même,

une évolution,

pouvoir leur transmettre la magie de la vie. 

Malgré mes progrès, je garde un pied dans le sable mouvant, me tirant encore vers le bas, une tristesse profonde tapie en moi.

J’entends alors parler d’énergie et  je prends conscience qu’il y a là une porte pour moi.

Je commence mes recherches dans les livres, j’éprouve mes premières techniques de respiration et de méditation,..

Ces premières recherches aboutiront à cette vérité : J’étais la somme des influences de mes parents, de ces différents aspects, sombres et lumineux qui m’avaient façonnée.  De cette période je garde la citation de Barbara Haight, auteure américaine : 

 

« La vie est comme un tapis tissé à la main.

Sur l’une des faces, on ne voit qu’un enchevêtrement confus de fils,

mais lorsque l’on retourne le tapis, un motif clair apparaît ». 

 

En continuant mes recherches et mes expériences, pour en comprendre davantage, je suivrai des cours de psychologie et  je serai totalement exaltée par la découverte de la citation d’Alfred Adler, psychologue du 19ème siècle qui dit :

 

«  L’Homme ne vit pas sous l’emprise d’une causalité qui lui a été imposée

mais au contraire guidé par une finalité qu’il a choisie. »

 

Il me fallait prendre la voie du pardon, de l’amour à moi-même, aux femmes qui ne m’ont pas protégée, guidée, du pardon aux hommes.

M’autoriser à Être.

Je me suis initiée aux enseignements traditionnels du Reiki  à la médecine traditionnelle chinoise et à la réflexologie,  puis en tant que Femme et maman de 2 filles, au féminin sacrée avec Miranda Gray.

À toute la puissance énergétique du cycle lunaire des Femmes  avec l'enseignement selon Jamie Sams, voie sur laquelle je continue de me spécialiser dans l’accompagnement des traumas de la femme avec Jessica Haraluna,  aux sagesses  et la culture amérindiennes avec lesquelles je chemine toujours également.

À cette heure,  je comptabilise 444h de formation certifiées, sans compter les stages et retraites, les heures de lecture, de pratique ou encore les formations toujours en cours.

 

Aujourd’hui, moi, Laurence,

enseignante Reiki et de réflexologie, Moonmother , animatrice de cercles de femmes et d’ateliers,

je rassemble le tout, avec ma sensibilité dans mon travail de formatrice et d’accompagnante.

Toujours en quête de plus de sens, de plus de liberté, d'authenticité,  je suis une perpétuelle étudiante de la Vie, à la découverte du tangible et de l'intangible,

de la magie du corps et de l'esprit humain, de ses pouvoirs. 

2020-09-13 (7 sur 18).jpg

Un merci particulier à Ben pour les photos et son soutien à la création de mon site.

IMG_2056.png

Benoit Jacquet.

Photographe

Art thérapeute