top of page
Une main qui écrit dans un carnet avec un stylo à plume. Photo by Ben-Art.

Défi Écriture Jour 95/109 : L’hippocampe bleu

Aujourd’hui, une chansonnette improvisée il y a 18 ans et demi !

🎶Je suis l’hippocampe bleu

On m’appelle aussi le cheval des mers 🎵

Et je me balade sans en avoir l’air

Je suis tout petit !

Mais on m’aime aussi !

🎶 Je suis l’hippocampe bleu🎵


Cette comptine rigolote est née dans une salle de bain.

C’était l’heure du jeu dans la baignoire avec ce tout petit bébé.

L’heure du jeu avec une forme pour faire des pâtés de sable, une forme d’hippocampe peinte en bleu.


Quand on devient parent, nous sommes nombreux à devenir un peu gâteux, mais là j’avais dépassé ce stade, je pense ! haha !

Je bouclais sur les comptines, je les remasterisais.

Bon pas aussi bien que le fait Camille Lelouche en ce moment, mais j’avais un talent de l’absurde qui faisait rire ma fille !


Il y a quelques mois en discutant avec un couple, jeunes parents chantant eux aussi, ils posèrent la question à ma fille de savoir ce que nos enfants peuvent bien garder de ces moments délirants.


Elle s’est mise à chanter.


Ce souvenir d’enfance amusant, chaleureux et rassurant est devenu comme le totem de notre relation, l’emblème de notre complicité, de notre amour indéfectible.

Aujourd’hui, au moment même où elle prend son envol vers sa vie de femme,

où nos routes se distancent inévitablement,

nous allons encrer dans la matière cet emblème du nous afin que quoiqu’il se passe, où que nous soyons, peu importe la distance, il soit toujours là présent et puissant sous nos yeux.



Si l’on m’avait dit que 18 ans plus tard, je me ferais tatouer cet hippocampe avec ma fille, que ce serait notre cadeau, que cela serait avant tout son désir, qu’il serait si important à nos yeux..


De cœur à cœur,

Anha🌹



bottom of page