top of page
Une main qui écrit dans un carnet avec un stylo à plume. Photo by Ben-Art.

Défi Écriture Jour 78/109 : la 4e phase du deuil

L’acceptation, Mère de sérénité

Étape non linéaire d’un parcours de vie

Quand la colère se fait moins vive que ce soit envers soi-même ou la terre entière

Quand la tristesse s’adoucit

Que le cœur accepte ce l’esprit sait déjà

Le combat cesse

Et elle danse avec la reconstruction

Celle qui emporte vers de nouveaux horizons

Forte des leçons et des sagesses du passé

Ne retenant que l’essentiel sans rejeter le souvenir, douloureux parfois

Car rien ne peut évoluer sans passé, sans fondement des pensées


L’acceptation, Mère de sérénité

Rappelle l’éphémère de ce qui est supposé acquis

Quand le regard se pose sur ce qui ne peut être changé, contrôlé ou perpétué

Que le cœur et la vision rappellent ce qui vibre dans les tripes

Et elle danse avec la renaissance

Apporte l’exaltation de retrouver la joie, de cultiver le plaisir

Un peu plus près du juste du moment présent

La vie virevolte, s’enflamme, s’éteint, se réanime et emmène plus loin


De cœur à cœur,

Anha🌹


bottom of page