Une main qui écrit dans un carnet avec un stylo à plume. Photo by Ben-Art.

Défi Écriture Jour 68/109 : J’ai pas d’idée…


Une matinée étrange dans ma cabane sous les toits.

Le ciel chargé assombri l’ambiance et m’invite à me replier dans ma grotte.


Un instant suspendu où je ne sais pas vraiment quoi t’écrire car tout se passe à l’intérieur.


Je constate qu’exprimer au grand jour des sentiments profonds, des prises de conscience décuple l’intensité de l’effet secondaire en quelque sorte.


Tu sais, lorsque cela t’arrive en privé, tu peux te sentir exalter ou comme abasourdie avec le besoin de te poser, d’accueillir, d’intégrer.

C’est cette deuxième option qui est là pour moi aujourd’hui.

J’ai l’image d’une personne qui vient de décharger une grosse caisse bien lourde de sa camionnette et qui a besoin de reprendre son souffle après l’avoir déposée.


As-tu déjà ressenti cela ?


De cœur à cœur,

Anha🌹