Une main qui écrit dans un carnet avec un stylo à plume. Photo by Ben-Art.

Défi Écriture Jour 59/109 : Énergie d’amour.


Me voilà fraîchement sortie de la douche où j’espérais trouver l’inspiration.


Posée dans le salon sur le canapé en coin construit de palettes orné de matelas, de coussins et de plaids en tout genre, mon chien couché le long de ma jambe que je t’écris aujourd’hui.


J’adore ce coin de ma maison tout droit inspiré des images de « salon boho » sur Pinterest.


Pour être honnête, je ne suis pas du tout présente à ce que je fais.

Je suis ailleurs sur un autre plan.


Je me rappelle à ma discipline

et je m’ordonne de t’écrire, car c’est mon engagement envers toi et ma promesse à moi-même.


Mais j’ai envie de tout autre chose à cet instant.

J’ai envie de prendre soin de ma famille.

Pour cela de ranger ma maison, de préparer un petit nid douillet pour ce soir lorsqu’ils rentreront de leurs journées.


Ces dernières semaines ont été intenses pour tous.


Un lancement d’entreprise, des travaux de fin d’études, des changements professionnels, des amitiés brisées ou perdues, des prises de conscience pour chacun des membres de la famille.


Comme on dit, on se serre les coudes, on reste groupées et on se soutient.


Depuis Samhain, j’ai personnellement traversé des moments et des émotions difficiles comme tu le sais si tu as suivi ces posts.


Et malgré leurs propres besoins, j’ai été énormément soutenue par les miens.

Dans tout cela, mais aussi dans ce défi d’écriture qui m’emmène dans plein d’endroits à l’intérieur de moi.


Et je me sens pleine de gratitude pour cela.

Je sens doucement un nouveau souffle, une nouvelle énergie naitre en moi.

Je sens aussi l’appel de leurs besoins même s’ils ne disent rien.


Aujourd’hui, c’est mon utérus géant, comme j’aime l’appeler, qui est présent.

Tu sais, comme une matrice maternelle gigantesque qui viendrait tout enrober avec son énergie d’amour, de douceur et de protection.


C’est cela qui est là pour moi, qui a envie, besoin de s'exprimer.


Alors, tu ne m’en voudras pas si cet article est un peu court.


De cœur à cœur,

Anha🌹