Une main qui écrit dans un carnet avec un stylo à plume. Photo by Ben-Art.

Défi Écriture Jour 27/109 : Célébration !

Aujourd’hui, je célèbre avec toi cette journée spéciale !


Comme je te l’écrivais dans les quelques notes précédentes, cela fait 3 ans maintenant que j’ai entamé cette nouvelle étape de mon voyage intérieur avec comme intention de briser le reste des cycles destructeurs qui m’empêchaient de vivre comme je le souhaite.


J’en ai traversé des prises de conscience et des mémoires comme tu le sais si tu me suis depuis le début de ce défi.


Des moments intenses, chaotiques, puissants, de joie, d’extase, de tristesse, de douleurs, de colère, de dégoûts, de rire, de plaisir, de stupéfaction, d’exaltation, choquants, révélateurs, dénonciateurs,… Je pourrais encore continuer cette liste pendant des heures !


Depuis mon retour de Grèce en juillet dernier, j’ai ressenti que l’heure de voir et de vivre l’intégration de tout ce que j’avais transmuté en moi était venue.


À l’anniversaire de mon père, je t’écrivais que j’avais la sensation d’acter la fin d’un cycle, la fin de cette étape du voyage.

C’est difficile à décrire, mais c’est comme si je pouvais cocher une case dans ma to do list.


Oh bien sûr, je suis consciente que tout n’est pas guéri, résolu, mais une étape est franchie.


Et purée, je la célèbre !


Si tu es toi-même dans le service aux personnes, dans le coaching ou tout autre pratique qui touche au soutien des humains vers le bien-être et leur épanouissement, tu sais que ce type de voyage intérieur est presque inévitable, voire essentiel, mais aussi difficile à gérer professionnellement.


Même si toute la beauté de notre art est de continuer à cheminer personnellement tout en continuant d’accompagner les autres.


Et c’était bien mon intention au départ..

Bon l’épisode covid m’a imposé une pause dont j’avais besoin, mais que je refusais de prendre.

Quoiqu’il en soit, je n’ai pas redémarré mon activité tout de suite après, c’était impossible pour moi.


Je ne pouvais pas être au service de l’autre.

Trop de choses me bouleversaient, j’avais besoin d’être accompagnée pour traverser ma tempête.


Assez rapidement pourtant, j’ai eu besoin de servir à quelque chose, à une cause.

C’est ce que j’ai fait, j’ai mis mon énergie au service de la formation que je suivais en tant qu’assistante.

Cela m’a permis de pouvoir m’occuper de moi, d’avoir accès à des informations pertinentes qui ont facilité ce chemin.

Tout cela en travaillant dans mon domaine avec le sentiment d ; appartenir à une cause.

Je suis pleine de gratitude pour ce cadeau extraordinaire, car je sais que la vie m’a privilégiée à cet endroit.


À ce jour, je sens en moi cette intégration du chemin parcouru et un nouveau chapitre qui s’écrit.



D’abord le défi et aujourd’hui, l’envie de réaménager mon espace de soins en pensant à toutes les femmes qui viennent s’y poser et s’y déposer.

Un moment rituel où chaque objet, chaque couleur est choisi pour être au service.

Une joie dans mon cœur que de pouvoir revivre cet instant de connexion.

Je suis enfin prête à revenir vers toi et à rouvrir mes portes pour savourer la magie de nos rencontres.


C’est cela que je célèbre avec toi aujourd’hui.


De cœur à cœur,

Anha 🌹