Une main qui écrit dans un carnet avec un stylo à plume. Photo by Ben-Art.

Défi Écriture jour 12/109 : Le 1er rhume de la saison ou pas ?!

Éternuements, les yeux qui coulent, les oreilles qui grincent et plein de courbatures.. C’est le 1er rhume de l’année !


C’est ça de décider d’expérimenter un 1er rituel de l’Eau toute seule comme une grande, en plongeant les pieds nus dans l’eau de la source toute glacée.


J’ai découvert près de chez moi cette source, un endroit particulier caché en contrebas d’une route aux abords d’un bois.


J’ai eu envie de m’y recueillir et de la remercier pour l’eau, la vie qu’elle offre.


Oui, je t’en ai déjà parlé, j’ai un truc spécial avec l’eau.


Le contact avec l’eau m’a toujours apaisée.


C’est pour moi un rituel, un moment sacré dans ma journée que de la laisser me nettoyer des pensées, des tensions, de la fatigue et des énergies de la journée ou de la nuit.

C’est à elle que je pose mes questions et c’est là que je trouve mes réponses.


C’est auprès d’elle que je me réfugie à chaque fois que je fais une hypnose.


(Oui, petit aparté, j’ai une hyperphobie des dentistes que je soigne grâce à une merveilleuse dentiste qui travaille sous hypnose ! Un bijou !)


Lorsque la praticienne me demande où je veux aller, que ce soit sous la douche ou à une destination plus exotique, je suis toujours près de l’eau.


L’eau s’est toujours invitée chez moi, certes pas toujours de manière agréable : inondation, infiltration, humidité.

Aussi loin que je me souvienne dans tous les lieux où j’ai vécu, il y a toujours eu de l’eau.


J’ai commencé à découvrir sa médecine avec la Kambo, pratique qui allie le venin de grenouille d’Amazonie et l’eau.

J’ai appris là toute la puissance de l’eau de notre corps, capable de nettoyer les maux du corps comme ceux de l’âme.


En poursuivant mon chemin dans quelques cérémonies chamaniques, j’ai été époustouflée par le don de l’eau à apaiser, à ramener le corps et l’esprit dans l’ici et maintenant.


Ensuite, les eaux dites sacrées ou bénies, chargées de l’énergie de la Lune.

Et le sauna de la yoni, ce rituel de femmes qui allie, l’eau, la vapeur et les plantes.

Une belle rencontre là aussi qui m’a tant apporté et soutenue, dont je te parlerai peut=être plus tard dans ce défi ou ailleurs.


Un cadeau, une synchronicité, une nouvelle porte.


Et puis, j’ai reçu un cadeau d’une de mes étudiantes en Reiki : « La chamane de l’Eau » de Minthé.


L’histoire d’une femme, Minthé, qui découvre sa médecine, les rencontres extraordinaires qui l’amènent à se révéler et à prendre sa place dans le monde.


Son chemin n’est pas uniquement spirituel, il est dans la matière aussi avec des actions pour la protection de l’eau.




Si tout ceci vibre en toi, je te recommande ce livre, je suis certaine que tu seras transportée, comme moi, dans cette lecture.


Tu l’as compris, c’est en le lisant que j’ai eu envie de suivre les indications de Minthé et d’expérimenter comme une prise de contact avec cette source en digne autodidacte que je suis.

Je me sentais tellement en amour, là les pieds nus gelés dans l’eau.


Au final, ce rhume, un coup de froid ou un nettoyage, ou un peu des 2, qui sait et peu importe.


Depuis que j’ai commencé à lire les premières lignes de ce livre, je rêve qu’un jour, je puisse rencontrer Minthé et comprendre à mon tour ma relation d’amour avec l’Eau.


De cœur à cœur,

Anha. 🌹